Stefanos Tsitsipas a laissé le visage rouge à l'US Open après avoir tenté de déterrer Andy Murray

Stefanos Tsitsipas a laissé le visage rouge à l'US Open après avoir tenté de déterrer Andy Murray

S'exprimant après être tombé face à Tsitsipas en cinq sets lundi, il a déclaré: «  Ce n'est pas tellement quitter le terrain. C'est le temps.  »

Le joueur de 23 ans avait déjà la réputation de faire des pauses prolongées hors du terrain à des moments souvent cruciaux des matchs dans le passé, suscitant des critiques il y a quelques semaines à peine lorsqu'il a quitté le terrain pendant son affrontement au Cincinnati Masters avec Alexander Zverev et emportant son sac avec lui alors que son père pouvait être vu en train d'envoyer des SMS dans les gradins, laissant Zverev se demander ce que son adversaire faisait vraiment dans la salle de bain.

Murray lui-même a admis qu'il avait été mentalement préparé pour que le Grec utilise la tactique et en a même discuté avec son équipe avant le match, mais a déclaré que son problème était les effets physiques, car il a expliqué que le corps commençait à se refroidir pendant un huit. -minute d'arrêt.

Le plus récent adversaire de Tsitsipas, Mannarino, s'est également exprimé sur la question lorsqu'il s'est retrouvé à attendre la troisième tête de série pendant leur match, et a été vu un skating pour les balles afin qu'il puisse pratiquer ses services pour rester au chaud.

Le Français a demandé que les règles soient modifiées, soulignant que le septuple vainqueur du titre ne pouvait pas être arrêté s'il y avait Il n'y avait pas de limite de temps pour les pauses de confort.

« Il ne fait rien de mal, je pense que la règle est mauvaise », a déclaré le numéro 44 mondial.

« J'ai lu que c'était sa routine de faire une pause. Dans ce cas, il s'agit plutôt d'un comportement antisportif. Tant de joueurs utilisent ce petit outil pour briser le rythme. »