Revue Microsoft Surface Laptop Studio : retour à la planche à dessin

Revue Microsoft Surface Laptop Studio : retour à la planche à dessin

Si vous achetez quelque chose à partir d'un lien Verge, Vox Media peut gagner une commission. Consultez notre déclaration d'éthique.

Le nouveau Surface Laptop Studio de Microsoft est à la fois familier et unique. Si vous ne regardez pas de trop près, vous verrez ce qui semble être un ordinateur portable à clapet standard. Les similitudes avec les conceptions du MacBook Pro d'Apple sont indéniables – les coins arrondis, la disposition du clavier et du trackpad sur le pont, même les dispositions des ports crient tous à Apple.

Mais à la manière typique de Surface, il se passe quelque chose de différent lorsque vous regardez de plus près. Bien que vous puissiez utiliser le Laptop Studio comme un ordinateur portable standard, vous pouvez également tirer l'écran vers l'avant pour le rapprocher de vous pour une interaction tactile, ou le poser à plat pour écrire dessus comme une tablette. Microsoft n'est pas le premier fabricant à déployer une telle conception, mais le Surface Laptop Studio est certainement l'ordinateur portable le plus élégant à ce jour.

La société envisage des artistes numériques utilisant l'écran dans ses différentes positions pour dessiner dessus ou posez-le à plat lorsqu'il est connecté à un moniteur, une souris et un clavier pour la prise de notes numériques. C'est une évolution de ce que Microsoft a fait avec la gamme Surface Book, mais sans les compromis de cet ordinateur en termes de performances et de portabilité. Le Laptop Studio fonctionne aussi bien comme un ordinateur portable standard que comme un appareil pour faire de l'art numérique.

Cette évolution n'est cependant pas bon marché. Le Laptop Studio commence à 1 599,99 $ pour un modèle de base — équipez-le d'un processeur plus rapide ; plus de RAM et de stockage; et un GPU discret, et vous ajouterez facilement mille dollars à ce nombre. Et même dans ce cas, le Laptop Studio n'a pas accès aux puces ou cartes graphiques les plus puissantes disponibles aujourd'hui. Avec autant d'excellents ordinateurs portables axés sur les créateurs parmi lesquels choisir, dont beaucoup offrent plus de puissance pour beaucoup moins d'argent, vous devez vraiment vouloir l'écran pivotant ou le design époustouflant de Laptop Studio pour justifier son coût.

La position « tente » de l'écran du Laptop Studio bloque le clavier mais permet d'accéder au trackpad.

)

La moitié supérieure du Laptop Studio n'est qu'un peu plus épaisse qu'un couvercle d'ordinateur portable normal, mais est par ailleurs tout à fait normale lorsque en l'utilisant comme un ordinateur portable typique. La charnière principale est rigide et ne vacille pas – un problème courant avec l'ancien design du Surface Book de Microsoft – mais vous pouvez toujours l'ouvrir facilement avec un doigt. Le châssis en magnésium et aluminium est robuste et bien fait, avec peu de flex à trouver.

La conception du Laptop Studio est également plus robuste et plus stable que l'ordinateur portable convertible typique avec une charnière à 360 degrés. Il propose également des options pour des composants plus puissants que ceux que vous trouvez généralement dans un ordinateur portable convertible ou dans la Surface Pro 8 fine et légère de Microsoft.

L'écran est un écran tactile de 14,4 pouces, avec 2400 x 1600 pixels et un taux de rafraîchissement de 120 Hz. Il est lumineux et fidèle aux couleurs, tout comme les autres écrans Surface, et il est suffisamment grand pour diviser confortablement l'écran entre plusieurs fenêtres à l'aide des nouvelles dispositions Snap de Windows 11. Le taux de rafraîchissement de 120 Hz offre un défilement beaucoup plus fluide avec le curseur, de meilleures interactions tactiles et une latence réduite avec la saisie au stylet. Le rapport hauteur/largeur 3:2 de la signature Surface rend le travail avec des documents et la navigation sur des sites Web plus confortable, mais il donne également au Laptop Studio une empreinte presque aussi grande qu'un ordinateur portable de 15 pouces. À plus de quatre livres et 0,7 pouces d'épaisseur, ce n'est pas exactement un ordinateur portable ultra-portable, mais ce n'est pas non plus une corvée énorme à trimballer.

Tirer l'écran vers l'avant est un peu gênant – vous devez tendre la main et plier la moitié supérieure vers l'arrière jusqu'à ce que les aimants maintenant la moitié inférieure en place se libèrent, puis vous pouvez rapprochez-le de vous. Vous pouvez ensuite le garer à mi-chemin sur le pont, en le plaçant au-dessus du clavier, tout en donnant toujours accès au trackpad. Des aimants dans le pont saisissent le bord de l'écran pour le « verrouiller » en place. J'ai eu du mal à trouver un bon cas d'utilisation pour ce mode autre que regarder des films sur une table à plateau d'avion ou fouiller sur l'écran tactile, car l'angle de l'écran est encore trop vertical pour écrire confortablement dessus avec un stylo.

Depuis la position « tente », vous pouvez alors soulever l'écran et l'aplatir entièrement, transformer l'ordinateur en une tablette maladroite et lourde. Ce mode est utile pour dessiner ou écrire – l'écran est plat et il est facile de se pencher dessus et de commencer à travailler avec un stylo. Mais vous ne voudrez pas l'utiliser à la place d'un iPad ou d'une autre tablette légère pour regarder des films ou lire au lit, c'est tout simplement trop encombrant et lourd pour le faire pratiquement.

Autour de l'écran se trouvent des cadres relativement grands, du moins par rapport aux ordinateurs XPS de Dell. Les coins de l'écran sont arrondis de manière agressive, à tel point qu'ils coupent parfois la fenêtre d'une application ancrée sur le côté de l'écran. La lunette abrite également une webcam de 2 mégapixels 1080p avec connexion faciale Windows Hello. Cet appareil photo n'est pas aussi beau que le capteur de 5 mégapixels des ordinateurs Surface Pro, et il a fait paraître mon visage rouge lors des appels vidéo.

La moitié inférieure du Laptop Studio possède également des fonctionnalités uniques, mais vous devez réellement soulever la machine pour les voir. Cachée sous le pont se trouve une sorte de plate-forme qui soulève l'ordinateur portable de quelques millimètres. Bien qu'il rende le Laptop Studio sensiblement plus épais qu'un Surface Pro, il permet l'utilisation de l'un des processeurs Intel les plus puissants (et chauds) et un GPU discret, ainsi que les systèmes de refroidissement nécessaires pour que ces pièces fonctionnent efficacement. Je pensais que cette plate-forme rendrait la saisie sur le clavier difficile, mais en utilisation réelle, elle est presque invisible et ne nécessite pas de lever les poignets plus que d'habitude.

La disposition des ventilateurs de Laptop Studio est assez étrange, cependant. Contrairement à la plupart des ordinateurs portables, qui ont leurs ventilateurs vers l'arrière de l'ordinateur pour souffler l'air loin de vous, les Studio sont dans la moitié avant du pont inférieur. Ils s'échappent de chaque côté de l'ordinateur – lorsqu'il est sous charge, vous pouvez sentir un peu d'air chaud jaillir des côtés. La plupart du temps, les fans sont silencieux et dormants, donc à moins que vous ne jouiez à un jeu ou que vous exécutiez une application intensive, vous ne les remarquerez même pas. Même sous charge, les ventilateurs du Laptop Studio sont loin d'être aussi bruyants qu'un ordinateur portable de jeu typique.

Le clavier et le trackpad du Laptop Studio sont tous les deux excellents.

Deux des quatre haut-parleurs du Laptop Studio s'évacuent des côtés de la plate-forme également, tandis que les deux autres sont sous le clavier. L'audio du Studio est meilleur que la moyenne et fonctionne bien pour les appels vidéo, mais il n'a pas tout à fait le punch ou la capacité de remplissage d'un MacBook Pro 16.

Cette plate-forme unique sous l'ordinateur portable permet également au Surface Slim Pen 2 (129,99 $, non inclus) d'être stocké et chargé. Juste sous la lèvre avant de l'ordinateur se trouvent des aimants qui saisissent le stylo et le tiennent fermement, de sorte qu'il soit toujours là et chargé lorsque vous souhaitez l'utiliser. C'est un système plus stable que les aimants sur le côté de l'écran utilisés pour maintenir les stylets sur les anciens ordinateurs Surface ou l'iPad Pro, mais il est plus élégant que les garages fournis par d'autres fabricants d'ordinateurs portables pour ranger un stylet.

Un aparté sur le nouveau Slim Pen 2 : il a un forme et poids similaires au Slim Pen introduit il y a quelques années, mais il a une pointe plus fine et un nouveau système haptique qui fournit un retour de vibration subtil lorsque vous écrivez ou dessinez sur l'écran. Mon collègue Tom Warren a écrit séparément sur le stylet, mais j'ajouterai qu'il améliore considérablement l'expérience d'écriture manuscrite dans les applications qui prennent en charge l'haptique, me donnant plus de commentaires et de contrôle que les anciens stylets Surface. Malheureusement, l'haptique n'est disponible que dans une poignée d'applications. Plus étrange encore, les applications de prise de notes populaires comme OneNote, Nebo ou Evernote de Microsoft ne les utilisent pas encore.

Je ne suis pas un artiste, il m'est donc difficile de parler de l'utilisation du Studio et du nouveau stylo pour créer de l'art. Si vous l'êtes, je vous suggère de regarder les vidéos de Brad Colbow sur YouTube, c'est un dessinateur qui teste des tablettes et des stylets pour voir à quel point ils fonctionnent bien pour faire de l'art numérique.

En plus d'autres éléments de conception, Microsoft semble également s'inspirer d'Apple avec la sélection de ports de Laptop Studio . Au lieu des multiples variétés de ports de la gamme Book, le Studio ne dispose que de deux ports USB-C Thunderbolt 4, d'une prise casque et du connecteur Surface. C'est bien que Microsoft adopte enfin Thunderbolt, qui me permet d'utiliser facilement mon disque externe rapide et ma station d'accueil, mais il est frustrant que cet ordinateur, destiné aux créateurs, ne dispose pas d'un emplacement pour carte SD ou de toute autre E/S.

Comme les autres ordinateurs Surface, le Laptop Studio le clavier est très bien. Il a une course de 1,3 mm, est confortablement espacé, dispose d'un rétroéclairage et est généralement très agréable à taper. Il est plus proche du clavier du Surface Laptop standard que du Surface Book, mais je n'ai rien à redire à ce sujet. De même, le nouveau trackpad, qui possède un système haptique similaire à celui utilisé par Apple sur les MacBook, est grand et très précis. Cliquer est facile, peu importe où j'appuie ; le défilement et les gestes multi-doigts sont lisses comme du beurre; et le rejet de la paume est excellent. C'est peut-être le meilleur trackpad sur n'importe quel ordinateur portable Windows en ce moment.

Le dessous du Laptop Studio a une plate-forme unique qui offre de la place pour les composants et les systèmes de refroidissement.

Le Laptop Studio est disponible dans une poignée de configurations, à commencer par un processeur Intel 11th Gen Core i5 et intégré Graphiques Intel Xe. La plupart des clients voudront probablement passer à l'option graphique discrète Nvidia RTX 3050 Ti, qui commence à 2 099,99 $ et comprend une mise à niveau vers le processeur Core i7-11370H. Mon unité d'examen a la puce Core i7, le GPU Nvidia, 32 Go de RAM et 1 To de stockage SSD et coûte 2 699,99 $.

Il n'y a pas moyen de contourner cela : c'est beaucoup d'argent pour ce qui équivaut à des performances de milieu de gamme. Le processeur est une puce quadricœur de 35 W, pas les processeurs à six ou huit cœurs des concurrents comme le XPS 15 ou les ordinateurs portables axés sur les jeux qui utilisent des puces AMD Ryzen. Le RTX 3050 Ti est un GPU de milieu de gamme qui peut fonctionner pour les jeux occasionnels mais n'est pas assez puissant pour vraiment tirer parti de l'écran de rafraîchissement rapide de Laptop Studio dans les titres modernes.

Microsoft dit que Laptop Studio est bon pour les « joueurs du week-end », ce qui se traduit par « le jeu n'est pas vraiment ce pour quoi il est conçu ». J'ai quand même effectué une batterie de tests de jeu dessus et les résultats étaient exactement ce que vous pourriez attendre de ce niveau de matériel.

Shadow of the Tomb Raider

géré 28 images par seconde à la résolution native du Studio et tout le plaisir des yeux allumé.

Red Dead Redemption 2

a tiré 42fps à résolution native et détails augmentés, grâce à l'aide de la technologie DLSS de Nvidia (se t en mode Auto). Même en abaissant la résolution à 1920 x 1440, le Laptop Studio n'a obtenu que quelques images de plus par seconde dans l'un ou l'autre de ces jeux exigeants.

Forza Horizon 4 n'a géré que 38 images par seconde avec une résolution native et des paramètres ultra, tandis que

Fornite

en mode épique en moyenne 40fps.

Des tarifs plus légers, tels que

Civ VI

ou League of Legends , est capable de fonctionner à des fréquences d'images beaucoup plus élevées , mais l'essentiel est que vous voudrez utiliser DLSS autant que possible et être prêt à baisser les paramètres de résolution et de détail dans vos jeux pour obtenir la meilleure expérience. Lorsque je règle

Forza

sur une résolution de 1080p et des graphismes moyens, j'ai vu un 97fps stable, ce qui était une excellente expérience (et avait toujours l'air assez joli aussi). Exécution Fortnite en résolution native avec détails réglé sur élevé produit 75 images par seconde beaucoup plus jouables.

Le Laptop Studio n'est peut-être pas le meilleur choix pour les jeux, mais il tient le coup pour le travail créatif. Il a pu exporter une vidéo 4K de cinq minutes et 33 secondes à partir d'Adobe Premiere Pro en cinq minutes et 35 secondes, à peu près comme un MacBook Pro M1, mais pas aussi rapidement que d'autres ordinateurs portables dotés de cartes graphiques plus puissantes. Dans le test PugetBench, qui exécute Premiere Pro à travers un certain nombre de tâches pour simuler le travail de montage réel, le Laptop Studio a obtenu 427, un peu moins que Razer's Blade 14 qui a obtenu 593 ou le score de 665 d'un Dell XPS 15 bien équipé. Les deux ces ordinateurs sont également considérablement moins chers que le Laptop Studio lorsqu'ils sont équipés de quantités similaires de RAM et de stockage.

Le système de refroidissement du Studio a fait du bon travail, quelles que soient les tâches qui ont été lancées sur l'ordinateur. Il maintenait les températures suffisamment basses pour éviter les étranglements, et même si je pouvais sentir de la chaleur sous mes paumes sur le pont, il ne faisait jamais trop chaud. Les anciens Surface Books avaient du mal à rester chargés lorsqu'ils jouaient à des jeux pendant de longues périodes en raison de blocs d'alimentation sous-alimentés – Daniel Rubino a noté dans son examen de Surface Laptop Studio sur Windows Central

qu'il souffre d'un problème similaire. Si vous prévoyez de jouer beaucoup, vous voudrez peut-être vous procurer le chargeur de 127 W du Book 3, qui, selon Rubino, a résolu le problème de consommation d'énergie sur son Laptop Studio.

Dans le travail de productivité typique, le Laptop Studio n'a eu aucun problème à jongler avec de nombreux onglets de navigateur, plusieurs bureaux virtuels, Slack, Zoom, e-mail et autres applications de travail quotidien en même temps. J'ai d'abord rencontré un certain décalage lors du déplacement des fenêtres sur batterie, mais un redémarrage brutal (maintenir le bouton d'alimentation enfoncé pendant 15 secondes) a semblé résoudre ce problème, et je ne l'ai plus revu lors de mes tests. Ce n'est pas aussi rapide qu'un MacBook Pro M1 pour ce type de multitâche, surtout lorsqu'il est débranché, mais ce n'est pas non plus une expérience frustrante et lente.

Débrancher le Laptop Studio de l'alimentation est

où vous verrez le plus gros problème avec cela, cependant . Dans mon utilisation normale, j'ai fait en moyenne moins de cinq heures par charge.

Ma charge de travail normale n'est pas si intense non plus. Il comprend la gamme habituelle de nombreux onglets de navigateur dans Edge, Slack, e-mail, Spotify, Twitter, Evernote et quelques autres applications s'exécutant sur trois bureaux virtuels et l'affichage à 50% de luminosité. Cinq heures, c'est moins que pratiquement tous les autres ordinateurs portables axés sur la productivité que vous pouvez acheter maintenant, et considérablement moins d'endurance que le Surface Book 3 ne l'a montré. Même certains ordinateurs portables de jeu durent des heures de plus avec une charge.

Il y a plusieurs raisons à cela : la batterie de 58 watts-heure du Laptop Studio est beaucoup plus petite que celle du Book 3 de 15 pouces et de 80 watts. -hour cell, et Windows 11 ne prend pas encore en charge le mode Dynamic Refresh Rate qui faisait partie de l'annonce d'origine. Cela signifie que l'écran 120 Hz fonctionne à 120 Hz tout le temps, ce qui consomme plus d'énergie. Vous pouvez plonger profondément dans les paramètres d'affichage pour le régler à 60 Hz, mais même en faisant cela, je n'ai réussi qu'à gagner une heure d'autonomie de plus. Le taux de rafraîchissement dynamique permettrait à l'écran de modifier automatiquement son taux de rafraîchissement en fonction de ce que vous faites, ce qui devrait théoriquement économiser la batterie. Malheureusement, Microsoft n'a pas dit quand il sera disponible.

Les ports Thunderbolt 4 permettent au Laptop Studio de fonctionner avec les stations d'accueil et accessoires Thunderbolt.

C'est un jeu perpétuel parmi les critiques d'ordinateurs portables pour essayer de déterminer exactement pour qui Microsoft conçoit ses ordinateurs Surface. Le marketing de l'entreprise montre souvent les ordinateurs dans des studios d'art à la décoration minimale avec des designers branchés qui créent minutieusement des lignes sur les écrans.

Mais la réalité est que le marché des artistes numériques est en fait assez petit, et la majorité des personnes qui consultent un Laptop Studio ou l'un des ordinateurs de Microsoft le font probablement pour une raison différente. Peut-être s'agit-il d'une création vidéo ou photo à la recherche d'un ordinateur de type MacBook qui exécute Windows et que les offres de Dell et HP ne suffisent pas. Peut-être qu'ils sont un super fan de Microsoft qui veut adhérer à la vision de l'entreprise de ce que pourrait être l'avenir de l'informatique, quel qu'en soit le coût.

Ces gens ont souvent ont été déçus par la gamme Surface, soit parce que le Surface Pro ou le Surface Laptop standard n'offraient pas suffisamment de performances pour leurs besoins ou parce que le Surface Book avait tout simplement trop de compromis au nom du dessin pour le rendre pratique.

Le Laptop Studio est donc peut-être l'ordinateur le plus attrayant pour eux. Sa liste de compromis est beaucoup plus courte – vraiment, c'est le prix de l'autocollant élevé et la faible autonomie de la batterie et pas grand-chose d'autre – et c'est un ordinateur agréable à utiliser, même si vous ne dessinez jamais un seul coup de pinceau numérique.

Pourtant, même si vous êtes le client idéal de Microsoft, vous devez renoncer à beaucoup d'argent et d'autonomie pour obtenir cet écran avec toute sa flexibilité. Mais si vous êtes vous-même prêt à être flexible et que vous n'avez pas vraiment besoin d'un écran qui bouge de manière unique, le Dell XPS 15 est un bel ordinateur qui coûte un peu moins cher tout en fournissant un peu plus de puissance.

Photographie de Dan Seifert / The Verge

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *