La pénalité de Lewis Hamilton confirmée pour le Grand Prix de Turquie dans le grand coup de pouce de Max Verstappen

La pénalité de Lewis Hamilton confirmée pour le Grand Prix de Turquie dans le grand coup de pouce de Max Verstappen

Express. Accueil du Quotidien et du Sunday Express. logo-v9

  • DOMICILE
    • Actualités

    Showbiz & TV

  • Sport
  • Commenter
  • La finance
  • Voyage

    Divertissement

  • Mode de vie
  • Boxe

    UFC

  • Criquet
  • Le rugby
  • Le golf
  • NFL

    Autre

    WWE

  • )

    Courses

    Lewis Hamilton a écopé d'une pénalité de 10 places sur la grille avant le Grand Prix de Turquie.

    George Russell rejoint Lewis Hamilton chez Mercedes

    Inscrivez-vous pour GRATUIT maintenant et ne manquez plus jamais les meilleures histoires de F1 Email invalide

    Nous utilisons votre inscription pour fournir du contenu de la manière que vous avez consentie et pour améliorer notre compréhension de vous. Cela peut inclure des publicités de notre part et de celles de tiers en fonction de notre compréhension. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Plus d'informations

    Le pilote Mercedes Lewis Hamilton a écopé d'une pénalité de 10 places sur la grille avant le Grand Prix de Turquie après avoir décroché un quatrième moteur à combustion interne avant les essais libres de vendredi. Le leader du championnat détient actuellement un avantage de deux points sur Max Verstappen de Red Bull dans la lutte pour le titre.Hamilton a laissé entendre jeudi que les champions du monde en titre pourraient changer de moteur avant la course à Istanbul, Mercedes admettant qu'ils ne savaient pas quand ils pourraient le prendre.

    Les pilotes n'ont droit qu'à trois moteurs attribués chaque saison, et prendre un quatrième moteur entraîne une pénalité immédiate, ce qui signifie que le leader du championnat ne partira pas plus haut que le 11e dimanche.Il ne part pas du fond du peloton cependant car il n'a changé qu'un élément de son bloc moteur, contrairement à Verstappen qui a dû partir de la 20e place en Russie la dernière fois qui a changé toute la puissance unité.

    Le patron de Mercedes, Toto Wolff, avait déjà fait part de ses inquiétudes après le Grand Prix de Russie concernant le moteur, ajoutant qu'ils examinaient la décision « course par course » avec seulement sept courses restantes.

    Toutefois , avec le coéquipier de Hamilton Valtteri Bottas prenant des pénalités de grille consécutives en Italie et en Russie, il semblait inévitable que le Britannique soit le prochain.JUSTIN: Lewis Hamilton aborde les pourparlers de Ferrari avant le turc Médecin généraliste


      Lewis Hamilton a écopé d'une pénalité sur la grille au Grand Prix de Turquie (Image: GETTY)

      Lorsqu'on lui a demandé s'il devait peut-être prendre un nouveau moteur en Turquie, Hamilton a admis qu'il ne pouvait pas être sûr de toute façon. Il a déclaré: «Pour le moment, j'ai toujours les numéros deux et trois, alors ne nous imaginez pas devoir en prendre un pour le moment. Mais cela pourrait changer qui sait. Le principal rival pour le titre d'Hamilton, Verstappen, a choisi de prendre un nouveau moteur en Russie, après avoir déjà subi une perte de grille de trois places pour avoir causé une collision avec le Chauffeur Mercedes à Monza.Cela a donné un avantage à Hamilton à Sotchi, mais comme la pluie est tombée dans la dernière partie de la course, Red Bull a effectué un changement de pneus crucial pour les pneus intermédiaires, Verstappen terminant deuxième derrière le septuple champion du monde.A NE PAS MANQUER : Wolff fait une réclamation à Rosberg à propos de Hamilton et Russell
      Hamilton « nerveux » avant le GP de Turquie après Verstappen cours de maître
      Fernando Alonso vise la FIA de F1

    Les pénalités moteur signifient que Verstappen et Red Bull auront l'avantage du championnat dimanche, avec l'espoir que Sergio Perez puisse surqualifier la deuxième Mercedes de Bottas.

    Verstappen a cependant minimisé la rivalité entre lui et Hamilton, le Néerlandais insistant sur le fait que cela ne « changerait pas sa vie » s'il remportait son premier titre de champion du monde cette saison. S'exprimant jeudi avant la course en Turquie, Verstappen a clairement indiqué qu'il se sentait assez détendu face à l'ensemble de la situation, malgré il ne reste que sept courses. Lorsqu'on lui a demandé comment il paraissait si détendu avant le week-end avec autant d'enjeux, le Néerlandais a répondu : « Je fais toujours de mon mieux et je sachez que l'équipe fait aussi de son mieux. Et si cela doit être à la fin de l'année, je veux dire d'abord que c'est, bien sûr, une réalisation incroyable et c'est pour cela que nous travaillons.

    (Image: EXPRESS)

    « Mais même si nous finissions deuxièmes, je pense que nous aurions quand même fait une excellente saison. « Et à la fin de la journée, ça ne va pas vraiment changer ma vie, je veux dire, j'aime ce que je fais et je pense que c'est aussi très important.

    « Donc, pour moi, il n'y a pas grand chose à craindre vraiment.« 

    Malgré un combat pour le titre tendu, le joueur de 24 ans a insisté sur le fait que l'équipe se sentait calme à propos de les quelques courses restantes de la saison.

    Lorsqu'on lui a demandé comment Red Bull abordait le week-end en Turquie, Verstappen a répondu : «C'est le comme toujours, je veux dire que nous sommes très détendus mais aussi très concentrés et bien sûr.“Nous voulons gagner l'ensemble l'équipe veut gagner, et donc cette mentalité est bien là, mais il n'y a rien que vous puissiez forcer, ou vous devez stresser parce que nous voulons toujours faire de notre mieux de toute façon.

    « Alors c'est ce que nous allons essayer de faire bien sûr ce week-end.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *