Apple dit que l'Arizona et la Géorgie seront les premiers à ajouter des identifiants d'État aux iPhones

Apple dit que l'Arizona et la Géorgie seront les premiers à ajouter des identifiants d'État aux iPhones

Apple a annoncé les premiers États américains qui prendront en charge la nouvelle capacité d'iOS 15 à stocker les permis de conduire et les identifiants d'État dans l'application Wallet. L'Arizona et la Géorgie ouvriront la voie, suivis du Connecticut, de l'Iowa, du Kentucky, du Maryland, de l'Oklahoma et de l'Utah. Cependant, aucun calendrier n'est indiqué pour savoir quand la nouvelle fonctionnalité sera adoptée par ces États : Apple dit seulement que les consommateurs peuvent s'attendre à « plus d'informations à une date ultérieure ». Et la Transportation Security Administration (TSA) a de nouveau confirmé qu'elle ouvrira certains points de contrôle d'aéroport et voies de sécurité aux identifiants mobiles d'Apple une fois que les États commenceront à les rendre disponibles.

Ajout d'un identifiant d'État ou d'un permis de conduire à L'application Wallet d'Apple fonctionne de la même manière que vous ajoutez actuellement une carte de crédit. Mais après avoir scanné votre licence ou votre pièce d'identité avec l'appareil photo de votre iPhone, vous devez également fournir un selfie que votre état peut utiliser à des fins de vérification. Apple a déclaré que « les utilisateurs seront également invités à effectuer une série de mouvements du visage et de la tête pendant le processus de configuration » pour plus de sécurité.

Apple met également l'accent sur les protections de confidentialité qu'elle a mises en place pour les permis de conduire et les identifiants d'État, notant que « Apple et les États émetteurs ne savent pas quand ni où les utilisateurs présentent leurs identifiants » et que l'authentification biométrique est requise pour que les données soient partagées. Les identifiants sont « présentés numériquement via une communication cryptée directement entre l'appareil et le lecteur d'identité, de sorte que les utilisateurs n'ont pas besoin de déverrouiller, montrer ou remettre leur appareil ».

Apple dit que la TSA ne sera capable de voir les informations spécifiques demandées. Image: Pomme

Avec cette dernière partie, il semble qu'Apple essaie de répondre aux préoccupations que certains ont soulevées sur ce que les identifiants mobiles pourraient signifier pour les interactions avec la police et les autres forces de l'ordre. Il semble que vous n'aurez jamais à déverrouiller complètement votre téléphone pour partager un identifiant mobile. L'idée que la TSA vous permettra de passer la sécurité sans au moins être

montré l'écran de votre téléphone semble être un étirement, cependant.

Apple affirme que sa mise en œuvre des identifiants mobiles « prend en charge la norme ISO 18013-5 mDL (permis de conduire mobile ) norme à laquelle Apple a joué un rôle actif dans le développement et qui définit des directives claires pour l'industrie concernant la protection de la vie privée des consommateurs lors de la présentation d'une pièce d'identité ou d'un permis de conduire via un appareil mobile.»

Apple tente clairement de contrer toute hésitation concernant la nouvelle fonctionnalité, et les partisans des identifiants numériques soutiennent qu'ils sont plus sûrs et plus sécurisés que documents physiques. Mais l'ACLU et l'Electronic Frontier Foundation ont averti qu'« à plus long terme, si les identifiants numériques remplacent entièrement les documents physiques, ou si les détenteurs de documents uniquement physiques sont désavantagés, cela pourrait avoir des implications importantes pour l'équité et l'équité dans la vie américaine ». Ils ont également critiqué le gouvernement fédéral pour avoir tenté d'entrelacer les permis de conduire mobiles avec le programme REAL ID.

Cette nouvelle fonctionnalité sera incluse dans iOS 15 lorsque la mise à jour logicielle sera publiée cet automne, mais les États dicteront si et quand ils s'engageront avec les identifiants d'État et les permis de conduire basés sur le portefeuille d'Apple.